Aller au contenu

Les différents privilèges apportés par l’investissement locatif

Grâce à l’augmentation sans cesse de la demande de maisons pour des raisons démographiques et sociétales, l’investissement locatif est considéré  de nos jours comme étant la meilleure technique de faire fructifier un placement sur le long terme. C’est pour cela qu’il présente plusieurs avantages indiscutables aux yeux des investisseurs intéressés.

La possibilité de financement par le biais d’un prêt

Il est important de savoir que l’immobilier est l’unique catégorie de placement pouvant être financé à l’aide d’un emprunt. C’est-à-dire qu’il est pratiquement impossible d’obtenir d’un établissement bancaire un crédit équivalent à une centaine de milliers d’euros dans le but d’investir sur la crypto monnaie ou la bourse. Cette hypothèse est logique parce que si jamais le client ou l’emprunteur n’est plus en mesure de verser les mensualités convenues, la banque dispose une garantie, c’est-à-dire qu’elle peut juste récupérer le bien acquis par le crédit octroyé. Sachez aussi que le projet d’investissement locatif peut avoir facilement un prêt immobilier, car les organismes financiers sont convaincus que les loyers perçus par le client peuvent couvrir convenablement les mensualités à verser. En réalité, vous avez le choix de rembourser partiellement ou totalement votre emprunt par le biais des loyers obtenus. Il faut noter que pour inciter les particuliers à s’investir dans ce domaine, les banques ont baissé de 0.50 à 0.10% le taux d’emprunt depuis l’année 2020.

L’attribution d’un régime fiscal favorable

Grâce aux divers mécanismes fiscaux très avantageux, ce type d’investissement est le placement le plus populaire en France. Mais à part cela, les statuts de loueur en meublé professionnel ou LMP et de loueur meublé non professionnel ou LMNP permet également à l’investisseur de bénéficier d’une exonération des charges relatives à son placement. Dans la pratique, ces statuts donnent aussi la possibilité d’imputer le déficit foncier sur le revenu global ainsi qu’une réduction des plus-values. Toutefois, ses dispositifs fiscaux varient en fonction du statut opté par les investisseurs. Notons que le statut LMNP est conçu pour les revenus locatifs annuels qui n’excèdent pas la somme de 23 000 euros chaque année. En choisissant ce statut, les revenus locatifs perçus sont regroupés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux ou Bic. C’est pour cela que vous allez être soumis à deux types de régimes d’imposition, dont le régime du micro-Bic d’un côté et le régime réel de l’autre.

Un investissement rentable et sécurisé

Selon les experts dans le domaine, l’investissement immobilier est le placement le plus promoteur et le plus sûr. Plusieurs études montrent  qu’en ce moment, son rendement brut peut aller jusqu’à 12%. Afin de soutenir cette hypothèse, voici quelques critères déterminants :

  • Des revenus locatifs intéressants : par rapport aux autres produits financiers, il représente une rentabilité vraiment considérable. Pour plus d’assurance, il est conseillé d’investir dans les zones tendues.
  • Un actif à la portée de tous : il ne requiert pas une capacité ou une compétence particulière.
  • Des plus-values significatives : il y a de fortes chances que le bien concerné sera revendu un jour à un prix supérieur de son achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.