Aller au contenu

Comment acheter en toute sécurité dans l’immobilier ?

Pour le particulier, acheter une propriété n’est pas une chose facile. C’est tout un processus compliqué et rempli de pièges dans lesquels on peut tomber. Sans des conseils avisés, il serait difficile de s’en sortir. Lorsqu’une personne veut acheter un bien immobilier, elle doit généralement faire beaucoup de paperasse, mais ce qui rend l’exercice encore difficile, c’est qu’elle doit faire face à de nombreux interlocuteurs (vendeurs, agents immobiliers, notaires, évaluateurs, etc.). Comment ne pas se perdre seul avec tout ça ? Nous vous donnons donc quelques conseils pour sécuriser votre achat !

Étude du marché

Il est très fréquent de payer son bien immobilier en dessus du prix du marché lorsqu’on ne connaît pas son marché. Un bien immobilier payé en dessus du prix du marché pose souvent de problème plus tard. Ces problèmes surviennent des années plus tard quand on désire le revendre.

Ainsi, il est important de prendre assez de renseignements sur le marché immobilier de la zone où on souhaite faire l’achat. À ce niveau, il faut veiller à l’emplacement, la surface et d’autres données. Toutes ces précautions permettent d’avoir une meilleure estimation du bien immobilier. Aussi, ça met l’acheteur en bon pôle de négociation. Il pourra négocier au bon moment et ne pas perdre de l’argent.

L’influence du rapport d’inspection

Que la propriété soit neuve ou ancienne, il est crucial de faire appel à un expert pour préparer le rapport. Il est déconseillé d’utiliser un rapport antérieur. Et plus important, il ne faut pas supposer qu’une nouvelle maison est forcément bonne.

La déclaration du vendeur

La déclaration du vendeur est non négligeable. Ceci est un formulaire de question de propriété. Ça protège les acheteurs des événements incertains qui peuvent arriver et défend les vendeurs d’éventuels recours de l’acheteur.

Achetez votre assurance

L’assurance varie d’un propriétaire à l’autre. Ça permet d’éviter les surprises désagréables. C’est plus sage de les acheter à l’avance, principalement si votre propriété est située au centre-ville. Dans les centres-ville, les détails de planification comme les hangars ne sont pas inclus dans les polices d’assurance de certaines compagnies.

Les fiches techniques

C’est la description complète d’un bien. La fiche technique sera mise à votre disposition par votre agent immobilier. Elle vous donnera, entre autres, des informations sur la surface de la maison, son année de construction, le montant des taxes communales applicables ou encore les réformes précédentes opérées dans la maison.

Les deux phases d’une vente immobilière

La vente d’un bien immobilier se déroule généralement en deux phases : la signature d’une promesse de vente, et la signature du contrat de vente qui décide de la vente elle-même.

Signature de la promesse de vente

La signature d’une promesse de vente peut possiblement être signée par une agence immobilière, un notaire, ou par l’acheteur elle-même directement. La réalisation de la promesse de vente doit se faire avec une extrême prudence.

Signature de l’acte de vente

La deuxième étape est celle de la vente proprement parlant du bien immobilier. Elle doit se réaliser devant le notaire. Une attention particulière doit être donnée à la rédaction de l’acte de vente aussi. Ça permet de prévenir tout conflit d’après.

Suivez avec précaution ces différents points avant de vous lancer dans un quelconque achat immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.