Achat immo en France : où profiter du meilleur prix ?

Le prix de l’immobilier en France poursuit sa tendance haussière et celle-ci ne semble pas être prête à s’inverser dans les années à venir. Malgré cela, la possibilité de trouver de logements pouvant être achetés à moins de 1800 euros le mètre carré subsiste dans des villes habitées par plus de 100 000 âmes, Saint-Etienne en tête de liste. Et cela n’est même pas lié à une baisse des leurs activités économiques, bien au contraire.

Saint-Etienne, capitale française de l’immobilier pas cher

Saint-Etienne est la première ville française à privilégier pour acheter un bien immobilier à prix réduit. Des appartements anciens peuvent en effet y être acquis pour 950 euros le mètre carré. Contrairement à ce que peuvent en penser de nombreux lecteurs, ce prix réduit ne concerne seulement pas la périphérie. En centre-ville également, dans le quartier Villeboeuf Fauriel Vivaraise pour être plus précis, le prix moyen par mètre carré d’un appartement est de 1030 euros. Les opportunités dans la rénovation d’anciens ne manquent pas par ailleurs, le pourcentage des logements vacants dans la ville étant d’environ 12%. Et quoi qu’en disent les Lyonnais, la situation de l’emploi connaît une embellie, notamment pour les personnes ayant des expériences en tant que : 

  • Cadre dans la restauration ou dans la grande distribution
  • Assistant auprès des séniors
  • Chauffeur-routier
  • Magasinier
  • Préparateur des commandes

Mulhouse, capitale française des logements vacants

La Cité de l’automobile comme on la surnomme donne la possibilité d’acquérir un logement ancien pour seulement un prix au mètre carré de 1080 euros. Et même dans ses quartiers les plus huppés, le prix reste soutenu. Seul le ¼ des transactions s’y réalisent en effet au-delà de 1490 euros le mètre carré. Pourtant, la ville ne manque pas d’arguments pour attirer les acheteurs, en ne citant que sa situation géographique privilégiée liée à sa proximité avec la frontière suisse. La réduction en nombre de ses habitants, qui est de 0,2% par an, lui a permis de maintenir ce niveau de prix très bas, étant à la source d’un taux de vacance de logements de 16%. Mais cette tendance pourra rapidement s’inverser sachant que la situation de l’emploi dans la ville s’améliore, notamment dans le transport des marchandises, la restauration, les services domestiques et le nettoyage des locaux.

Limoges, la capitale de la Porcelaine reprend vie

En plein milieu de la France métropolitaine se trouve une ville d’art et d’histoire du nom de Limoges qui, malgré une aire urbaine comptant environ 286 000 habitants, permet d’accéder plus facilement à la propriété du nom de Limoges. Dans la Capitale de la Porcelaine en effet, le prix médian à la vente des biens immobiliers est de 1260 euros le mètre carré. En centre-ville, par ailleurs, il faut seulement être prêt à monter jusqu’à 1310 euros le mètre carré pour acquérir des biens se trouvant en centre-ville. Et avec une capacité de négociation, certains vendeurs peuvent descendre à moins de 1100 euros le mètre carré. Économiquement parlant tout de même, la ville est en train de renaître, avec un nombre de plus en plus important des offres d’emplois dans l’assistance auprès des seniors, le transport des marchandises et la restauration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *